immeuble garde corps

Peut-on faire un garde corps soi-même ?

Comment faire son propre garde corps ?

Pour assurer la résistance et la sécurité de votre construction tout en évitant la chute, un garde corps pour terrasse est nécessaire.

Sur https://www.inoxdesign.fr vous pourrez trouver des conseils et toutes sortes de garde corps si vous souhaitez faire appel à des professionnels. La plupart des garde corps sont en bois, en verre, en aluminium ou en inox. Faire une balustrade nécessite tout de même l’intervention d’un expert dans le domaine.

garde corps terrasse

Quelles sont les étapes de fabrication d’un garde-corps pour terrasse.

Pour réussir un garde corps pour terrasse, les éléments tels que la hauteur doivent être prise en compte. Lorsque c’est le bois qui est utilisé, il faudra des poteaux faits avec du bois ayant une même hauteur et alignés de façon minutieuse. La balustrade quant à elle est faite avec des barreaux en bas comme en haut. Il faut noter que le choix d’une hauteur des poteaux et des barreaux est une mesure de garantir la sécurité de la construction. Le garde-corps de la terrasse peut ainsi résister aux intempéries de même qu’à des chocs.

Lorsque le matériau de construction est le verre ou l’inox, le garde de corps doit respecter les normes de fabrication NF P01-12 et NF P01-13. Dans ces conditions, la hauteur de chute de la plateforme est prise en compte pour le choix adéquat du garde de corps. En guise d’exemple, pour une hauteur de chute d’un mètre, c’est un garde de corps plein qu’il faut. Cette mesure tient compte de l’escalade des enfants en bas âge.

Lire aussi :  Quel produit pour nettoyer une terrasse en béton ?

En outre, la hauteur de la construction respecte les normes d’un pays à un autre. Selon la norme française, un garde corps de terrasse a pour hauteur un minimum de trois pieds. Il est donc nécessaire de se rapprocher de la municipalité afin de savoir selon votre région la mesure à utiliser.

Comment se fait la fixation d’un garde corps de terrasse ?

Après la fabrication, l’étape suivante est l’installation. Elle consiste à mettre sur le sol ou le plancher. Pour une bonne fixation, vous devez procéder selon le modèle français ou anglais. Le choix de l’un ou de l’autre dépend de nombreux critères. Il s’agit entre autres de la nature du sol de la maison, la présence d’une dalle béton, l’épaisseur du plancher ou du sol, l’épaisseur de la dalle, etc.

Les différentes fixations

La fixation doit être bien solide. L’installation commence par le poteau. Lorsque le premier et le dernier poteau sont fixés, la distance entre les poteaux est mesurée. Cette étape permet de calculer les emplacements qui restent. Ensuite, les trous sont faits selon la nature du sol. Si c’est un sol en béton, vous pouvez procéder par percussion en utilisant des chevilles. Par contre s’il s’agit d’un sol en bois, l’usage des vis est une possibilité.

Une fois que les trous sont percés, ils doivent être nettoyés de la poussière. Le garde corps pourra donc être positionné, calé et fixé.

Quels sont les avantages d’un garde-corps de terrasse ?

Le premier rôle de ce produit est d’assurer la sécurité dans la maison. Lorsque les bordures d’une terrasse ou des balcons sont protégés par un garde corps, les chutes ne s’observent plus à cet endroit. Les enfants peuvent donc jouer sans avoir peur de tomber. C’est une barrière de sécurité pour les habitants de la maison.  En dehors de ce rôle, il sert à orner également la véranda. Il joue ainsi un rôle de l’esthétique.

Lire aussi :  Quelle est la meilleure marque de peinture pour façade ?

Quels sont les inconvénients d’un garde-corps de terrasse ?

En ce qui concerne les inconvénients d’une balustrade, ils s’observent notamment avec les matériaux tels que le verre, l’aluminium. Le prix est considérablement élevé. Aussi, leur entretien régulier nécessite beaucoup de moyens.